derniers articles

gestion du comportement version "As-tu rempli un seau aujourd'hui ?"

Depuis quelques années j'aime bien lire à aux élèves As-tu rempli un seau aujourd'hui ? le jour de la rentrée. Je trouve le concept clair et accessible, le livre est court, le texte simple, et il est facile de théâtraliser un peu en le lisant : parfait pour mes élèves d'ULIS !

L'idée du livre, si vous ne le connaissez pas encore, est que chacun porte un seau invisible qui se rempli à chaque fois qu'on agit de façon gentille, altruiste, et qui se vide quand on nous fait du mal ou quand on agit méchamment. 

 

Lire la suite 0 commentaires

un petit jeu pour faire parler les élèves

Voici une version "à ma sauce" d'une feuille de jeu que j'ai vu passer plusieurs fois. Le concept m'a séduite : lancer deux dés et chercher dans un tableau à double entrée la question correspondant au lancer obtenu.

Le principe est facile à comprendre pour les élèves et le choix des questions que l'on posera permet des s’adapter au niveau de langage de sa classe : questions ouvertes ou plus fermées, voire à choix multiples... Ou encore des questions plus ou moins personnelles ou qui s'adapteront au contexte socio-culturel de l'école pour donner aux enfants l'envie de parler autour de sujets qui les touchent ou les intéressent.

On peut intégrer ce jeu à différents type d'activités et je l'ai pour ma part utilisé le jour de la rentrée pour faire connaissance avec les élèves et les amener à se poser des questions entre eux mais aussi dans l'année en petit groupe pour travailler autour du langage oral.

Lire la suite 0 commentaires

une fondue au chocolat pour la rentrée

Depuis quelques années j'aime bien lire à aux élèves As-tu rempli un seau aujourd'hui ? le jour de la rentrée. Je trouve le concept clair et accessible, le livre est court, le texte simple, et il est facile de théâtraliser un peu en le lisant : parfait pour mes élèves d'ULIS ! L'idée du livre, si vous ne le connaissez pas encore, est que chacun porte un seau invisible qui se rempli à chaque fois qu'on agit de façon gentille, altruiste, et qui se vide quand on nous fait du mal ou quand on agit méchamment. 

Comme chaque année pour la rentrée je prévois un projet fédérateur sur la journée, j'ai eu envie de trouver quelque chose en lien avec cet album pour qu'on revienne de nombreuses fois dessus au cours de la journée et rappeler ainsi en insistant un peu quelles sont les attitudes que j'attends des élèves en classe.  Faire de cette lecture non plus une anecdote mais une référence pour les élèves. C'est ainsi qu'est née l'idée d'une "fondue de la rentrée" dont l'idée générale est de remplir un "seau" de bonnes choses à tremper dans du chocolat en fin de journée pour un goûter convivial avec les enfants.

Lire la suite 0 commentaires

tables de multiplication : médailles CE1

Un collègue de CE1 souhaitait motiver ses élèves pour l'apprentissage des tables de multiplication au programme. Fan de sport il a pensé à une remise de médailles en fin d'année : or, argent et bronze selon le degré de maîtrise des tables atteint.

Rapidement réalisées (plastification, découpage, un coup de perforateur et un ruban ou ficelle) elles pourront être montrées pour donner envie aux élèves de les remporter et gagnées selon des critères définis par l'enseignant ou par la classe.

Lire la suite 0 commentaires

une porte de classe sur le thème des dinosaures

Pour lancer une période de travail autour du thème des dinosaures ET pour fédérer la classe autour d'un projet collaboratif en début d'année, nous avons réalisé une décoration de porte qui représente un paysage préhistorique avec l'arrivée des météorites qui annoncèrent le début de l'extinction des dinosaures. 

Les enfants ont au début du mal à voir la finalité et à s'investir, mais l'effet "waouh" quand on accroche le travail et les commentaires positifs des élèves/adultes qui passent donnent ensuite souvent de la motivation pour les projets qui suivent.

Après plusieurs réalisations de ce type, je me suis rendue compte qu'il est bien pus facile de partir sur du tissu que sur de papier. Mais cela est valable pour ma pratique de la réalisation sur grand support avec les élèves et surtout pour ce dont je dispose pour accrocher ensuite tout cela sur le mur et la porte.

Comme cette porte est dans un couloir, je n'avais pas assez de recul pour faire une photo qui montre bien le résultat, je vous propose donc une brève vidéo.

NB : le "truc" au milieu avec un plésiosaure qui sort était sensé être un lac reflétant le ciel... mais le rendu n'est pas terrible !

Lire la suite 0 commentaires

préserver ses modèles

Même si mes élèves habitués savent qu'il ne faut jamais prendre la dernière feuille dans une pochette plastifiée contenant des photocopies, je perds régulièrement des modèles... Les élèves en répartition, les nouveaux élèves ou les AESH qui ne sont pas encore au courant, les adultes de passage dans la classe...ne se doutent pas toujours que la pochette contient le seul et unique modèle.

Bien sûr je peux la plupart du temps le ré-imprimer, mais pas toujours, et puis ça s'ajoute au milliard de petites choses à penser.

J'ai donc préparé un petit logo que je mets en A4 dans la première page de mes classeurs et porte-vues et qu'on peut utiliser partout où cela s'avère nécessaire.

Cliquer sur l'image pour l’agrandir et faire un clic-droit pour la récupérer.

0 commentaires

planisphères des acquis de l'élève

Voici plusieurs années que je m’intéresse aux différents supports que l'on peut trouver qui représentent visuellement les acquis des élèves, du type les affiches/classeurs de progrès, de réussite, des savoirs etc.

Je souhaitais pouvoir proposer un outil à mes élèves qui leur permette de se rendre compte des compétences qu'ils maîtrisent mais aussi des compétences qu'ils n'ont pas acquises, afin d'éviter les deux comportements que je retrouve systématiquement dans ma classe : "je ne sais pas faire, je suis nul,..." alors que l'élève a des acquis ; "je veux apprendre la multiplication" alors que l'élève ne sait toujours pas faire des additions.

Lire la suite 16 commentaires

identifier les placards

En arrivant dans une nouvelle classe deux jours avant la rentrée, j'ai été ennuyée par le bazar qui régnait dans les différents espaces de rangements. Je voyais déjà se profiler de nombreux problèmes : comment faire pour faire le tour du matériel présent de façon organisée, comment savoir si je peux laisser les élèves aller fouiller dans ce rangement ou pas, comment répondre à une AVS qui me demande si elle peut utiliser le matériel de telle armoire, comment ranger sans être obligée de tout sortir pour classer puis ranger sans venir sacrifier un de mes week-end à l'école...?

C'est en réponse à ce problème qu'a germé l'idée d’étiqueter les placards : pour moi, pour les élèves, pour les autres adultes amenés à intervenir dans la classe.

Lire la suite 0 commentaires

Atelier libre : Matrix

Le travail autour des tableaux à double entrée / repérage sur quadrillage se prête bien aux activités en autonomie. En effet cela permet de travailler les compétences nécessaires à l'utilisation de ce type d'outil de façon intensive car la réflexion se répète de nombreuses fois mais aussi car les supports sont généralement ludiques et motivent les enfants pour les utiliser fréquemment.

 

Les élèves peuvent ainsi approfondir et mettre en oeuvre des compétences mathématiques :

  • se repérer, situer des objets les uns par rapport aux autres,
  • acquérir du vocabulaire permettant de définir des déplacement,
  •  coder et décoder pour prévoir, représenter et réaliser des déplacements sur un quadrillage.

 

Mais aussi des compétences transversales intéressantes à développer :

  • l' attention sélective et active,
  • la persévérance,
  • l'organisation et planification, l'élaboration de stratégies,
  • le développement de la mémoire visuelle, l' analyse visuelle d'une forme qui permet de travailler les compétences visuo-spatiales et visuo-constructives (s’orienter dans l’espace, percevoir les objets de notre environnement, les organiser en un ensemble cohérent et d’imaginer mentalement un objet physiquement absent).

Et quand ce sont des supports à manipuler, les élèves sont également amenés à affiner leur motricité fine.

 

Ce sont donc des ateliers / activités autonomes qu'il est particulièrement intéressant de mettre en place dans sa classe. Pour ma part j'ai déjà utilisé :

  1. les "puzzles" tableaux à double entrée qu'on trouve souvent en maternelle et qu'on peut facilement fabriquer en papier sur le thème qu'on souhaite (avec du scratch si les élèves ont des difficultés motrices les pixel art qui risquent de détruire le travail effectué au fur et à mesure).
  2. les boîtes get a grip on matrix
  3. les pixel art en version coloriage ou perles à repasser
  4. les jeux de déplacement sur quadrillage
Lire la suite 0 commentaires

affiches des sons

Ces affiches des différentes graphies des sons comprennent : la graphie en script, le geste Borel Maisonny et un mot de référence de la graphie écrit et illustré (qui me permet de répondre  à un élève qui demande "comment ça s'écrit ?"  "avec le au de autruche, pas celui de vélo").

Y figurent également de petits post-il avec des pictogrammes signalant les "lettres mariées" (digrammes et trigrammes), les sons vocaliques et les règles liées à certaines graphies.

Ces affiches sont conçues pour être des aides au déchiffrage, c'est pourquoi seule l'écriture scripte est présentée (la principale que les élèves auront à lire). Un élève qui ne sait plus comment se lit une lettre (ou un groupe de lettres) peut la rechercher sur les affiches et retrouver le son qu'elle "chante" en utilisant le geste Borel Maisonny et le mot référent qui y sont associés.

 

Lire la suite 3 commentaires

étiquettes vêtements

Voici un lot d'étiquettes assorties pour l'armoire de bébé et pour étiqueter les caisses de stockage, tiroirs etc.

Les étiquettes sur les paniers possèdent un dessin pour favoriser l'autonomie quand bébé peut aller chercher un vêtement seul.

On y trouve également le mot écrit pour favoriser l'autonomie des papas qui rangent le linge et/ou habillent bébé :D

Lire la suite 0 commentaires

images en noir et blanc

La vue des bébés au début de leur vie est assez faible et ils distinguent surtout les forts contrastes, d'où leu attrait pour les images en noir et blanc. On sait également qu'il sont attirés plutôt par les formes complexes et par les éléments qui forment des visages.

C'est pourquoi on peut utiliser (notamment dans la pédagogie Montessori, notamment avec le mobile de Munari) des images en noir et blanc pour éveiller l'intérêt des bébés et stimuler leur vue.

Ces images peuvent être utilisées de nombreuses manières selon l'âge du bébé et selon ce qu'on souhaite proposer comme activité. Imprimer et plastifiées, elles seront durables et pourront accompagner bébé dans toutes sortes d'exercices et de jeux au cours de son évolution.

Lire la suite 1 commentaires

mobile de Munari

Les mobiles sont des objets fort utiles tant pour stimuler la vue des bébés. Ils permettent de partager un moment d'éveil avec bébé dès les premières semaines, mais aussi de l'occuper quelques minutes pour permettre à la personne qui le garde d'effectuer une tâche de courte durée à proximité.

 

Le mobile de Munari est composé de motifs géométriques noirs et blancs et d'une boule qui reflète la lumière. L'ensemble respectant des proportions qui rendent le mobile harmonieux à l’œil.

Les motifs noirs et blancs et la lumière captent incroyablement l'attention du bébé qui, après les premières semaines où il suivra simplement les formes du regard, se mettra à gazouiller de plaisir pendant plusieurs minutes en observant le mouvement fluide du mobile.

 

Ce mobile est pensé pour être adapté à la vue des bébés de 3 semaines à 3 mois.

 

NB : dans l'esprit Montessori le mobile est simplement accroché sur le portique pour que l'enfant observe le mouvement "naturel" des formes (pas de mécanisme qui le fait tourner). 

Lire la suite 0 commentaires

dobble des lettres

De nombreuses adaptations du jeu Dobble ont été réalisées par les enseignants car dès qu'on y joue on perçoit tout les intérêts pédagogiques que l'on peut tirer de ce jeu. 

C'est très ludique, donc ça entretient la motivation et l'investissement dans le jeu.

Il y a plein de règles de jeu possibles, donc ça permet de différencier et aussi de relancer la motivation en changeant de mode jeu.

C'est hyper répétitif, donc ça permet d'ancrer des apprentissages.

Ça ne demande pas de matériel, c'est facile à fabriquer, à utiliser, à transporter.

C'est donc exactement ce qu'il me fallait pour travailler sur le nom des lettres avec mes élèves pour qui ça ne rentre pas malgré des heures d'activités diverses et variées qui ont épuisé tous mes supports et qui ont entraîné une certaine lassitude pour eux, pour l'AVS et pour moi.

 

Lire la suite 33 commentaires

les responsabilités

On trouve de nombreux ouvrages et sites qui traitent de l'intérêt pour les élèves d'avoir des responsabilités en classe. J'adhère totalement aux arguments développés la plupart du temps en terme de civisme, d'estime de soi, de partage,...

Ce qui m'intéresse principalement dans la mise en place de responsabilités, c'est d'abord qu'elles me permettent de mettre en place des temps ritualisés le matin et le soir où "on se met en route" et où "on range et prépare la classe pour le lendemain". Ce sont des repères que les enfants prennent vite et qui me permettent également, quand les enfants sont devenus autonomes sur leurs tâches, d'avoir 10 minutes, chaque matin et chaque soir, tranquille, où je peux gérer les petites choses de tous les jours (appel, cantine, mots aux parents, rangement de mes propres affaires, matériel à préparer,...). J'aime ensuite l'idée que notre classe soit un lieu de vie, fonctionnel et agréable, où les enfants participent à la mise en place et au rangement, comme ils le feraient chez eux. Enfin, il faut avouer qu'il est pratique que la classe soit rangée à l'heure de partir de façon à pouvoir y aller tout de suite ou à pouvoir travailler sans se soucier de faire du ménage.

 

Je suis passée par de nombreux modes d'affichages pour attribuer les "métiers" aux enfants. Finalement, ce qui est le plus pratique pour moi, ce sont des étiquettes auxquelles j'accole le prénom des enfants. En effet, j'ai besoin d'un système souple où je puisse enlever et ajouter des métiers en fonction des projets en cours, des évolutions de la vie de classe, ce qui élimine pour moi tous les systèmes de roues et tableaux qui sont très beaux mais figés pour l'année. Ensuite, j'ai également besoin d'adaptabilité au niveau du placement des prénoms, car, si je ne change que quelques fois dans l'année les métiers, je ne peux pour autant les attribuer tous à l'année : évolution des compétences des élèves, modification des temps de présences matin/soir, roulement suite aux demandes des élèves,... Ce qui exclue donc l'écriture sur feuille ou tableau, à moins de faire un nouveau support à chaque fois.

Lire la suite 1 commentaires

Quand j'ai fini mon travail je peux...

Une série d'affiches qui rappellent aux élèves ce qu'ils peuvent faire quand ils ont du temps libre après avoir terminé leur travail. Je rajoute dessus des petites étiquettes de clés qui correspondent à mon système de gestion du comportement qui indiquent aux élèves les "clés" qu'il faut avoir pour avoir le droit de faire certaines activités. Ces affiches permettent aux élèves d'éviter de tourner en rond quand ils ont fini de travailler (ils finissent inévitablement par venir perturber ceux qui travaillent encore). Elles peuvent être évolutives au fur et à mesure de l'année : de nouvelles peuvent s'ajouter en fonction des projets en cours et certaines disparaître si les projets sont finis ou si les activités deviennent problématiques.

Lire la suite 7 commentaires

paysage du pays d'Oz

Dans le cadre d'un projet autour du Magicien d'Oz, les enfants ont réalisé un paysage en arts visuels qui a ensuite été utilisé comme couverture pour leurs travaux reliés en fin d'année, mais qui peut se suffire à lui-même pour faire un petit tableau (utiliser alors un support cartonné rendra mieux).

La réalisation se fait en plusieurs petites étapes que l'on peut enchaîner si on dispose d'un sèche-cheveux pour sécher les travaux au fur et à mesure.

Suivant les compétences des élèves, la réalisation se fera de façon plus ou moins autonome mais toutes les étapes sont réalisables par les enfants eux-mêmes.

Pour toutes les étapes, les enfants ont d'abord expérimenté la technique sur des feuilles de brouillon avant de peindre sur leur feuille.

Lire la suite 0 commentaires

atelier libre : tableau aux papillons

Voici une proposition vue sur pinterest pour un atelier libre ou une activité d'arts plastiques  qui peut se décliner sous forme de petit tableau ou de carte.

Selon les outils utilisées, elle pourra être menée de façon plus ou moins autonome par les élèves et avec des petits comme avec des plus grands.

Lire la suite 0 commentaires

jeu de discrimination visuelle de mots

Principe du jeu :

Se déplacer sur le plateau de jeu avec un pion et un dé et récupérer la pièce du jeu correspondant à la case sur laquelle on est arrivé en cherchant le mot dans la planche de modèles.

 

Objectifs :

Ce jeu permet de travailler sur le concept de mot en faisant le lien entre le mot dit et le mot écrit. L'objectif est que les élèves comprennent qu'un mot écrit représente un et un seul mot dit : pas plusieurs mots dits, pas n'importe quel mot dit et qu'on différencie les mots écrits en observant les lettres dont ils sont composés.

 

Source :

Ce jeu est inspiré du jeu "la soupe de sorcière" de l'ouvrage A l'écoute des phrases et des mots de Danièle Quilan.

 

On peut trouver dans le livre une description très détaillée de la mise en place des séances autour de ce jeu, qui peut être utilisée comme  fiche de prep.

Lire la suite 0 commentaires

jeux pour repérer les mots dans une phrase

Principe du jeu :

Cette activité se présente comme un petit jeu de société sur plateau : l'élève doit lire une phrase (sur une carte) pour avancer sur le plateau.

Seul 1 mot de cette phrase change d'une carte à l'autre.

 

Objectifs :

L'activité a pour objectif de travailler la segmentation d'une phrase en mots : de permettre à l'élève de bien ancrer l'idée que l'écrit est composé de mots et qu'il peut les distinguer les uns des autres en repérant visuellement les espaces qui les séparent.

A travers cet objectif, l'élève peut fixer également l'idée que les phrases sont une suite ordonnée de mots, que la signification d'une phrase écrite dépend des mots qui la composent et que chaque mot a une signification même en dehors de la phrase.

Lire la suite 2 commentaires

entraînement à la lecture rapide de syllabes

L'acquisition d'une bonne fluidité dans la lecture de syllabes (et donc de mots) reste souvent pour mes élèves une longue étape au cours de laquelle ils ont compris le principe du décodage et connaissent une grande partie des graphies, mais où ils demeurent peu efficaces en situation de lecture. En effet, le temps passé au déchiffrage des syllabes est trop long et les enfants perdent la compréhension de ce qu'ils lisent, voire, parfois, ils n'arrivent pas à retrouver le mot dans son entier après en avoir déchiffré les différentes syllabes.

Pour d'autres élèves, de déchiffrage de syllabes surcharge de toute façon la mémoire de travail et il est plus efficace de passer directement par la syllabe que par l'assemblage de phonèmes (on retrouve parfois cette façon d'apprendre sous le terme "imprégnation syllabique").

C'est pourquoi j'ai mis en place des exercices de lecture de syllabes chronométrés pour entraîner les élèves par la répétition et pour les motiver en faisant apparaître leurs progrès. Certains enfant y trouvent aussi un côté ludique. J'utilise aussi bien ces fiches en classe que pour les devoirs car elles sont aisément utilisables par les parents.

Lire la suite 35 commentaires

référent de lecture pour les articles

En début d'apprentissage de la lecture, j'essaye de voir les articles rapidement car ce sont des mots qui reviennent dans tous les textes. De plus, le/la et un/une sont assez faciles à reconnaître pour les élèves qui sont ne serait-ce qu'une tout petit peu rentrés dans la combinatoire et ça leur donne en général un sentiment de réussite de pouvoir différencier ces mots avec une peu de globale mais aussi un peu de combinatoire.

Seulement j'ai eu cette année des élèves avec qui on n'y arrivait ni par l'identification directe, ni par l'appui sur les voyelles puisqu'ils n'arrivaient pas à mémoriser le nom des lettres (y compris les voyelles). J'ai essayé d'utiliser un de mes jeux sur les articles pour essayer de faire rentrer les choses à force de répétitions et par le côté ludique mais ça ne marchait pas non plus.

Je me suis donc dit qu'on allait repasser par de la discrimination visuelle de mots pure et qu'avec la répétition du jeu on arriverait peut-être à marquer la mémoire. J'ai donc préparé deux affiches qui permettent de comparer des étiquettes des mots avec des modèles et l'élève peut, en repassant par l'énonciation de ce qu'il voit (LE garçon, LA fille...), retrouver quel est le mot inscrit sur l'étiquette qu'il a en main.

Ces deux petits outils peuvent aussi bien être des affiches, que des aide-mémoire ou des cartes de référence pour des jeux.

Lire la suite 2 commentaires

mettre en valeur les "gribouillages"

Les élèves qui ne cherchent pas à représenter quelque chose quand ils dessinent ou commencent juste à le faire peuvent être très productifs car ils passent souvent très rapidement d'une feuille à l'autre. Ou au contraire ils le sont très peu car le passage sur feuille n'est pas facile pour eux. Dans tous les cas on se retrouve avec des feuilles remplies de dessins "gribouillages" et de peintures "patouillages" qu'on peut conserver telles quelles mais que l'on peut aussi utiliser pour confectionner un grand tableau de façon à obtenir un objet esthétique qui mettra en valeur les parties les plus "jolies" des feuilles. Les tableaux ainsi fabriqués peuvent être remis aux enfants en fin d'année comme on remet le travail de l'année aux enfants qui travaillent sur cahiers/fiches. Ils peuvent aussi être réalisés comme cadeaux de fête des mères/des pères pour des élèves qui ne sont pas en mesure de réaliser les petits bricolages habituellement proposés à cette occasion.

NB : Les propositions de cet article sont en grande partie issues de pinterest, les autres sont des photos de tableaux que j'ai réalisés dans ma classe.

Lire la suite 2 commentaires

atelier libre : tableau aux pissenlits

Un tableau aux pissenlits assez facile à réaliser pour faire un tableau ou une carte et qui, avec son air printanier, peut être proposé comme atelier de printemps ou comme réalisation pour la fête des mères, des pères, des grands-mères... (Idée trouvée sur Pinterest.)

Les enfants peuvent principalement avoir besoin d'être accompagnés pour saisir l'ordre dans lequel peindre les différents éléments. Ce à quoi on peut remédier en proposant un modèle avec la réalisation étape par étape pour les enfants qui sauront l'utiliser.

Certains ont aussi pu rencontrer des difficultés pour "dessiner" les feuilles, on peut éventuellement proposer des modèles pas à pas et/ou des feuilles pour s'entraîner voire des gabarits si nécessaire.

Lire la suite 0 commentaires

petits problèmes avec le nombre du jour

Afin de travailler la résolution de problèmes avec certains élèves, j'ai souhaité profiter de la dynamique autour du rituel Chaque jour compte pour les motiver et travailler de façon quotidienne la démarche de résolution par la manipulation ou par le calcul.

Ainsi, pendant qu'une partie des élèves réalise des exercices de numération juste après le rituel, d'autres ont un problème à résoudre.

NB : la formulation des énoncés est volontairement un peu simple pour permettre aux petits lecteurs de déchiffrer et comprendre avec le plus d'autonomie possible.

Lire la suite 0 commentaires

un lapbook sur le printemps

Après avoir visionné des diaporamas et des vidéos, lu des albums et des documentaires ou au contraire en amont d'un travail approfondi sur le printemps, voici des éléments pour réaliser un petit lapbook autour du printemps.

En reprenant mon travail autour des 4 saisons réalisé précédemment j'ai préparé de nouveaux éléments et je me suis dit qu'il serait mieux de préparer tous les éléments de façon séparée ainsi il sera plus facile de piocher parmi ceux-ci en fonction des compétences de la classe et de ce qu'on souhaite mettre dans le lapbook. Les voici donc un à un ci-dessous.

Lire la suite 11 commentaires

atelier libre : ballons tactiles

Je souhaitais mettre en place un petit atelier de manipulation assez sensoriel pour mes élèves les plus petits qui aiment tripoter/toucher/égrener entre leurs doigts/etc.

Je suis tombée de nombreuses fois sur le net sur cette idée de loto à réaliser avec des ballons qui était intéressante car peu coûteuse en matériel et à priori assez rapide à fabriquer.

Malheureusement, les jeux que j'ai trouvés à télécharger ne contenaient que 7 ou 8 ballons et avec des choses très différentes à l'intérieur : un jeu vraiment pour les tous petits et bien trop vite "terminé" pour ce que je souhaitais en faire.

C'est pourquoi j'ai finalement créé des planches de jeu avec comme objectifs :

- d'avoir un certain nombre de ballons à toucher pour que l'activité dure un peu,

- avec des choses qui se ressemblent dans les ballons pour qu'il y ait un peu de difficulté et donc de recherche essais/erreurs avec retour en arrière pour chercher ce qui ne va pas afin de travailler un peu la méthode et la logique,

- avec des planches plus ou moins difficiles pour que le jeu soit accessible à toute la classe (en sélectionnant seulement les planches les plus simples pour les plus petits).

L'idée étant d'avoir à terme au moins 8 planches de jeu pour que l'activité dure un petit quart d'heure. Mais je suis encore en recherche d'idées pour compléter le jeu sans que les textures ne se ressemblent trop et avec des choses qui ne risquent pas de sortir des ballons ou d'être écrasées et d'en faire un jeu qu'il faut "réparer" souvent.

Lire la suite 1 commentaires

une fête pour le 100ème jour d'école

Dans le cadre du rituel "Chaque jour compte", les enfants comptent chaque jour le nombre de jours d'école depuis la rentrée. Le 100ème jour est l'occasion de faire un travail approfondi sur le nombre 100 afin que les élèves conceptualisent bien le fait que 100 c'est 100 unités mais aussi 10 paquets de 10 ou 1 paquet de 100. Pour que ce savoir s'ancre bien dans les mémoires avec du sens, toutes les activités de la journée du 100ème jour d'école seront prétexte à manipuler des paquets de 10 pour faire 100 et à répéter comment est constitué le nombre 100, ainsi qu'à compter jusqu'à 100 pour bien mémoriser la comptine numérique.

 

Lire la suite 7 commentaires

atelier libre : papillons à suspendre

Une réalisation simplissime mais qui donne toujours un très beau rendu et dont la préparation amuse les enfants, que demander de plus !

Grâce au papier diffuseur, les enfants peuvent jouer avec les couleurs et les mélanges de couleurs de façon relativement autonome et l'adulte n'intervient que pour finaliser la création.

Les petits papillons ainsi réalisés apportent une jolie touche légère, colorée et printanière à la déco de la classe (ou de la maison) suspendus à du fil de pêche à différentes hauteurs.

Lire la suite 1 commentaires

affiches pour l'écriture  (maisons des sons)

Quand les élèves sont en situation d'écriture et qu'ils doivent encoder un son, ils peuvent utiliser les affiches de lecture avec les différents graphèmes un par un qu'on voit souvent dans les CP. Mais pour des élèves qui rencontrent des difficultés, utiliser ce type d'affiches peu vite s'avérer fastidieux et l'affiche n'est plus alors un outil d'aide mais une démarche supplémentaire et inefficace dans le processus d'encodage.

En effet, les élèves peuvent poser des questions du type "Dans bateau comment j'écris o ?" et l'enseignant répondre "C'est le o de taureau." Jusque là ça fonctionne et les élèves sont un minimum actifs en faisant une recherche soit de mémoire soit dans les affiches.

 

Lire la suite 22 commentaires

reconnaissance rapide des premiers nombres

Je teste cette année l'ouvrage Je dénombre de Marylène Bolle et Joseph Stodeur. Parmi les activités proposées pour construire des représentations des quantités se trouve un petit jeu de cartes pour s'entraîner à la reconnaissance rapide des trois premiers nombres.

Le principe est simplissime : les cartes sont disposées sur la table et les élèves doivent pointer les cartes selon la demande de l'adulte "Où y a-t-il trois sapins comme ça ?" (en montrant le trois avec les doigts).

L'objectif est d'entraîner la reconnaissance  des quantités "en lutant contre le comptage automatique sans signification quantitative".

Lire la suite 0 commentaires

un lapbook sur l'automne

Je souhaitais reprendre cette année mon travail autour des 4 saisons réalisé précédemment. Mais en relisant ma journée de l'automne, je me suis rendue compte que je ne pouvais pas reprendre telle quelle cette journée, et que les éléments du lapbook préparés à cette époque ne pouvaient pas aller pour mes élèves de cette année.

En préparant de nouveaux éléments, je me suis dit qu'il serait mieux de préparer tous les éléments de façon séparée ainsi il sera plus facile de piocher parmi ceux-ci en fonction des compétences de la classe et de ce qu'on souhaite mettre dans le lapbook.

Lire la suite 3 commentaires

Afrique

Quelques fiches autour du thème de l'Afrique pour travailler la gestion de l'espace de la feuille (cf Le geste d'écriture de Danièle Dumont). 

Elles sont permettent de travailler les compétences suivantes :

 

  • déroulé de "l'écriture" de la gauche vers la droite
  • tenue de l'horizontalité de la ligne
  • régularité des espacements avec un point de référence
  • réalisation de deux lignes en-dessous
Lire la suite 1 commentaires

Préhistoire

Quelques fiches autour du thème de la préhistoire pour travailler la gestion de l'espace de la feuille (cf Le geste d'écriture de Danièle Dumont). 

Elles sont permettent de travailler les compétences suivantes :

  • déroulé de "l'écriture" de la gauche vers la droite
  • tenue de l'horizontalité de la ligne
  • régularité des espacements avec un point de référence
  • introduction d'une seconde ligne ancrée sur le point de référence (une ligne en-dessus, une ligne en-dessous)
Lire la suite 2 commentaires

Noël

Quelques fiches autour des thèmes de Noël et de l'hiver pour travailler la gestion de l'espace de la feuille (cf Le geste d'écriture de Danièle Dumont). 

Elles sont permettent de travailler les compétences suivantes :

  • déroulé de "l'écriture" de la gauche vers la droite
  • tenue de l'horizontalité de la ligne
  • régularité des espacements avec un point de référence
  • introduction d'une seconde ligne 
Lire la suite 1 commentaires

Le Magicien d'Oz

Le Magicien d'Oz

adapté par Marie-Ange Guillaume et Sébastien Mourrain

  • voyage initiatique
  • monde fantastique
  • amitié
  • connaissance de soi, persévérance

Vocabulaire :  très accesible dans l'ensemble.

Syntaxe : accessible (pour des élèves à partir d'un niveau de compréhension à partir de 5 ans environ).

Compréhension : assez aisée en lecture offerte en épisodes par l'adulte. Le texte écrit découpé en épisodes correspond à un niveau CE1 environ.

Le travail de lecture avec l'enseignant qui est mené sur les textes est expliqué ici.

Cet album a été exploité en une lecture suivie de 12 épisodes. Vous trouverez ci-dessous les textes adaptés de l'album (niveaux différenciés) qui sont utilisés comme supports de travail et les exercices qui correspondent.

Lire la suite 18 commentaires

règles pour le temps de lecture personnelle

Le temps de lecture personnelle est devenu un rituel quotidien incontournable de la journée pour moi : retour au calme pour les élèves, pause où je ne parle pas pour moi, installation de l'habitude de parcourir des livres et de revoir ceux que nous avons lus ensemble qui conduit petit à petit les élèves à avoir du plaisir à regarder/lire des livres.

Autant c'est un temps très facile à mettre en place si on commence par quelques minutes en début d'année et qu'on augmente progressivement, autant il peut être chamboulé par des élèves qui n'en ont pas l'habitude. Ce qui a été le cas dans ma classe cette année avec des nouveaux qui sont arrivés chaque mois...

C'est pourquoi il m'a semblé utile d'avoir en classe un affichage référent qui explicite les règles de ce temps. Ainsi je peux donner les règles aux nouveaux élèves mais aussi en montrer une sans avoir besoin de parler à un élève qui le la respecterait pas.

L'affichage est réalisé avec des pictogrammes pour être accessible aux élèves non-lecteurs. Il n'est pas trop détaillé pour ne pas être chargé et rester bien lisible, chaque règle peut ensuite elle-même faire l'objet d'explications et d'un affichage provisoire qui la détaille.

Lire la suite 1 commentaires

boîtes pour lettres mobiles

En parcourant le site d'Elau, à l'école du bord du monde, je suis tombée sur son article à propos de ses boîtes à écrire (ici).

J'ai immédiatement eu envie d'en préparer pour ma classe en entrevoyant tous les avantages offerts par ce matériel.

J'utilisais déjà des lettres mobiles mais avec des boîtes où les lettres étaient toutes mélangées, et l'activité n'était pas optimale avec le temps de "farfouillage" qui grignotait le temps passé à observer les mots et discriminer les lettres. De plus je ne savais jamais si chaque élève pourrait récupérer dans la boîte toutes les lettres dont il allait avoir besoin et ça occasionnait des disputes entre les participants en plus de la perte de temps...

Grâce à la proposition d'Elau on a :

- un rangement optimal avec des boîtes de tailles identiques et les lettres bien classées,

- une utilisation pratique par les élèves qui perdent moins de temps à farfouiller,

- une réutilisation possible des lettres en plastique ou en carton de petit format qu'on peut déjà posséder après avoir fait de la récup,

- un faible coût de fabrication.

Lire la suite 4 commentaires

atelier libre : perles à repasser

Les perles à repasser sont peu onéreuses et permettent de travailler à la fois la motricité fine et le repérage spatial ce qui en fait une activité vraiment intéressante à exploiter en classe pour des ateliers libres.

Si vous ne connaissez pas les perles à repasser, elles sont très simples d'utilisation : on place les perles sur le support, on recouvre d'un papier sulfurisé puis on "repasse" avec un fer à repasser pendant quelques secondes et les perles fondent un peu et se collent entre elles. Il ne reste plus qu'à retirer l'objet de la plaque support et à y passer un fil pour pouvoir le suspendre.

Lire la suite 2 commentaires