Papiers de Noël

A l'approche de Noël j'aime beaucoup réaliser plein de petits bricolages avec les élèves. Ca nous met dans l'ambiance, ce sont des activités souvent agréables à mener car ils peuvent se montrer plus motivés que d'habitude et souvent plus calmes car elles exigent un peu de minutie. On met même parfois un CD de musiques de Noël en même temps : ça crée une certaine atmosphère et ça limite le bruit. Et les enfants se mettent parfois d'eux-mêmes à chanter ensemble des airs connus.

A Noël, les magasins de loisirs créatifs regorgent de matériel qui donne envie : de beaux papiers, des autocollants, des petits embellissements... Et c'est vrai qu'en classe on crée souvent à partir de papier... Mais voilà, si comme moi vous avez un budget très très limité, vous passez peut-être vous aussi devant les rayons en vous disant que si jamais vous aviez un peu de budget vous pourriez faire des choses super chouettes avec vos élèves, mais voilà, vous n'en avez pas, et vous n'avez pas envie de mettre pour la énième fois de votre poche, tout ça pour que si ça se trouve les enfants découpent n'importent comment et gaspillent, ou pour que vous retrouviez le truc tout chiffonné au fond du cartable à la rentrée de janvier...

Pour pouvoir avoir du matériel sympa et qui motive les enfants, je me suis donc dit qu'en s'y prenant à l'avance, au mois de novembre, on pouvait fabriquer de "beaux papiers" nous-mêmes que nous utiliserons ensuite en décembre. Ca occupe bien les plus petits, ce n'est pas compliqué à faire et ça ne revient pas trop cher. On peut même faire un ou deux investissements dans du matériel "durable" chaque année et petit à petit se constituer un stock qui permettra de réaliser des papiers de plus en plus travaillés.

NB : dans tous les cas, avec les médium humides (encre, peinture...) il vaut mieux prendre des feuilles assez épaisses qui sinon se recourbent ou se gondolent en séchant et le rendu a un aspect moins "propre".

A moins bien sûr d'avoir spécifiquement besoin de feuilles à faible grammage pour ses projets, ou de ne pas avoir de budget pour des feuilles un peu épaisses comme c'était mon cas pour les photos ci-dessous.

Encre et gros sel


Un combo gagnant à tous les coup pour de nombreux thèmes : c'est hyper simple, ça ne revient pas cher, et l'effet est toujours réussi même par les plus petits. Pour l'occasion il suffit de choisir des couleurs de Noël.

 

Technique :

  1. mouiller la feuille avec une éponge passée sous l'eau
  2. recouvrir avec un gros pinceau et une couleur d'encre (ou un camaïeu)
  3. parsemer de gros sel
  4. laisser sécher puis enlever le sel en frottant avec un sopalin ou une éponge sèche (avec la main ça peut faire de micro-coupures pas très agréable ensuite)

Les trucs en plus :

  • avant de recouvrir de sel, on peut créer des effets sympa en laissant tomber des gouttes d'encre d'une couleur proche, ou encore en vaporisant de l'eau ou de l'encre par petites touches sur la feuille.
  • on peut utiliser d'autres "absorbeurs" qui donneront d'autres effets : sel fin, sucre en poudre, riz...
  • on peut ajouter un motif sur toute la feuille en utilisant des découpes de perforatrices ou des tampons

Acrylique et paillettes


Une technique assez facile à mettre en oeuvre, avec des effets plus ou moins travaillés selon les compétences des enfants.

Si on ne dispose pas de peinture acrylique ou si on ne veut pas en utiliser car elle tâche, on peut utiliser de la gouache mélangée à parts égales avec du vernis-colle ou de la colle blanche : les paillettes tiennent un peu moins bien qu'avec de de l'acrylique, mais suffisamment tout de même pour pouvoir manipuler un peu les feuilles ensuite sans qu'elles se détachent toutes.

 

Technique :

  1. Faire une boule de la taille du poing environ avec un vieux chiffon assez "moelleux" (si le tissu est trop raide, il fait des traces de "griffures" dans la peinture comme on le voit sur la feuille verte).
  2. Préparer deux récipients de peinture : la couleur + un blanc ou la couleur + une autre couleur.
  3. Tremper le chiffon dans une couleur et faire un mouvement circulaire en le pressant sur la feuille, puis recommencer en le trempant dans l'autre couleur.
  4. Saupoudrer la feuille de paillettes.

A noter :

  • Pour Noël on peut être tenté par le rouge, mais rouge+blanc=rose, et ça ne fait plus trop Noël. Donc à moins de souhaiter faire du rose, choisir plutôt rouge clair+rouge foncé.
  • Les élèves les moins matures ont tendance à repasser tout le temps au même endroit et à repasser plein de fois, ce qui mélange complètement la peinture et ne fait plus qu'une seule couleur (comme sur la feuille rouge). A voir si on fait avec ou si on les accompagne pour obtenir l'effet prévu à la base.
  • Cette technique est salissante : plein de peinture sur les mains à la fin. Prévoir des gants pour les élèves qui ne supportent pas la peinture sur les doigts et prévoir l'organisation et du temps pour le passage aux lavabos après la séance.

Décorer avec un peu de matériel

Avec des tampons

Les tampons en bois coûtent cher. Mais on trouve de nombreux tampons en plastique pas trop chers. Stampo scrap propose plein de petites boites avec une quinzaine de tampons à l'intérieur pour une dizaine d'euros. Il y en a sur de nombreux thèmes. Ces tampons sont faciles à manipuler et durables si on les nettoie avant de les ranger pour l'année suivante. Il n'y a que les encreurs qui sont "consommables" mais on peut en avoir pour pas trop cher des rechargeables avec les catalogues scolaires.

Ils sont par contre plus difficiles à manipuler pour les plus petits que les tampons en bois : moins épais, la prise est moins facile ; plus souples, les plus petits appuient trop dessus et les détails du dessins n’apparaissent pas. Mais là je parle vraiment pour les enfants qui ont des difficultés assez importantes en motricité fine.


On peut réaliser ensuite des fonds (en tamponnant toute la surface de la feuille), des décors, des cadres...


Avec des sequins

Les sequins apportent de la décoration en un effet Noël indéniable sur les réalisations des enfants. Les plus classiques sont les petites étoiles mais on peut trouver de nombreux autres motifs au moment de Noël. Ceux qui sont autocollants ou en relief sont assez chers, mais les petits motifs classiques métallisés vendus en pot sont souvent très abordables et on en trouve parfois en supermarché à 1 euro (proposés comme décoration de table dans les étagères de foire à 1 euro).

Pour les plus petits, on peut recouvrir une surface de colle et les laisser disposer les sequins de façon aléatoire, le fait de les saisir et les poser étant déjà assez long.

Pour les plus grands, on appose un point de colle liquide et on place le sequin dessus. Il faut faire attention à ne pas mettre trop de colle et à ne pas trop glisser, car sinon la colle venue sur le sequin lui fera perdre sons aspect métallique et donnera un aspect un peu "sale".



Les perforatrices sont souvent un peu onéreuses mais permettent de faire ensuite un nombre infini de petites décorations à coller et de la couleur qu'on souhaite. Il manque juste l'aspect "métallisé" des sequins de Noël qu'on achète.

Elles permettent par ailleurs de réaliser d'excellentes activités de motricité fine pour les plus petits (voir ici).

Tout comme les tampons, les découpes peuvent ensuite être utilisées pour faire un fond, un décor, un cadre...

A noter qu'il existe des perforatrices en forme de petites étiquettes qui peuvent s'avérer très pratiques pour étiqueter les réalisations des élèves.


Avec des paillettes

Les paillettes "noëlisent" bien les papiers et les petits bricolages. On peut les saupoudrer sur toute une surface pour la rendre pailletée, mettre de la colle seulement à certains endroits pour figurer de la neige, des rubans brillants... ou encore réaliser des dessins avec de la colle liquide en tube qui, recouverts de paillettes, apparaîtront en relief.

Les pots de paillettes sont parfois chers, mais on en trouvent facilement des de qualité assez moyennes mais bien suffisante pour l'école pour pas trop cher. Profiter éventuellement des soldes de janvier pour acheter de gros pots de paillettes dorées et argentées soldés après les fêtes.


Écrire commentaire

Commentaires : 0