atelier libre : découpage de papiers

Un atelier qui a un succès considérable dans ma classe malgré sa simplicité. Au point de devoir le retirer un temps pour que les enfants arrêtent de se chamailler pour l'avoir et se tournent un peu vers les autres propositions...!

 

Matériel à réunir :

  • des chutes de papier blanc et de couleur, des feuilles de tests ou d'entrainements d'art plastique...
  • des ciseaux crantés
  • des perforatrices

Quelles compétences sont travaillées avec cette activité ?

Principalement la motricité fine : il faut voir à l'oeuvre un enfant pour qui c'est difficile pour le comprendre tant ces gestes peuvent nous paraître simples en tant qu'adulte. 

Pour perforer il faut arriver à coordonner les deux mains : celle qui tient la feuille et la place et celle qui appuie sur la perforatrice. Il faut une certaine précision pour bien placer la feuille au fond de la perforatrice, sinon le motif n'est pas complet. Et si on perfore une feuille plusieurs fois, il faut une certaine finesse pour placer la perforatrice à un endroit où on pourra de nouveau perforer un motif entier. Ensuite il faut exercer une certaine force, maîtrisée, pour perforer : appuyer assez fort (surtout si le papier est un peu épais, ou la perforatrice vieille...) et pas trop fort non plus et de façon verticale pour que la perforatrice ne s'envole pas/ne glisse pas sur la table.

Quant aux ciseaux, comme pour tout travail de découpage, il faut coordonner la main qui coupe et celle qui tient et fait avancer la feuille. Pour les enfants plus soigneux et dégourdis, avec des ciseaux crantés, il faut replacer le motif des ciseaux avec précision au niveau du motif découpé pour le continuer sans faire de marques, et ce sans faire bouger la feuille au moment d'actionner les ciseaux.

Quels prolongements et évolutions possibles avec cet atelier ?

Des thématiques

Si on dispose du budget nécessaire pour acquérir du matériel varié, on peut proposer des ateliers thématiques en fonction du moment de l'année : Noël, Halloween, Pâques, fêtes des parents, saisons... Les propositions de modèles de perforatrices de scrapbooking étant très très nombreuses.

On peut proposer ensuite aux enfants de mutualiser les découpes obtenues pour les réutiliser dans les bricolages réalisés pour ces fêtes.

Augmenter la difficulté

On peut proposer la même activité mais avec des consignes plus précises et/ou plus complexes si les compétences des enfants le permettent :

  • couper avec les ciseaux sur une lige pour faire des "rubans" : des rectangles longs et fins avec les deux côté crantés
  • couper avec les ciseaux pour faire un cadre : autour d'une forme de couleur par exemple pour fabriquer des étiquettes
  • avec des perforatrices avec le même motif mais de taille différente : re-perforer le motif en plus petit à l'intérieur du gros motif ou plus facile : coller le petit motif au centre du gros motif

Utilisation des découpes

Les utilisations possibles des découpes réalisées sont infinies, elles peuvent êtres dirigés et faire l'objet d'un atelier à part, ou libres pour faire directement suite à cet atelier. Dans tous les cas elles mettront en valeur et donneront du sens au travail réalisé par l'élève.

Les plus petits aiment bien juste coller toutes leurs découpes sur une feuille.

On peut aussi leur proposer de le faire en les faisant se chevaucher puis découper une forme dans la feuille ainsi obtenue qui a l'air d'avoir un joli motif en relief.

On peut trouver sur internet de nombreux modèles de cartes utilisant des découpes de perforatrices et les regrouper dans un livre de modèles inspirants, ou bien proposer directement des ateliers pour réaliser certaines cartes.

On peut aussi laisser libre court à la créativité des enfants, qui, s'ils ont déjà réalisé plusieurs ateliers sur le sujet, auront sûrement des idées.

Des pistes de réalisations à partir de découpes

des décors pour des cartes



des motifs reconstitués



des guirlandes avec de gros motifs sur papier à fort grammage


Écrire commentaire

Commentaires : 0