Paysage égyptien

Dans le cadre d'un projet autour de l'Egypte antique, les enfants ont réalisé un paysage égyptien en arts visuels qui a ensuite été utilisé comme couverture pour leurs travaux reliés en fin d'année, mais qui peut se suffire à lui-même pour faire un petit tableau (utiliser alors un support cartonné rendra mieux).

La réalisation est assez facile pour avoir un résultat joli à l’œil et entièrement faisable par les enfants même par les plus petits car le remplissage du fond se fait "tout seul", pas besoin d'être minutieux et de s'appliquer plus que ça.

étape 1 : éléments peints

Avec de la peinture acrylique (peut fonctionner avec de la gouache, mais le rendu sera moins joli car ensuite on va projeter de l'encre sur la peinture).

 

a) les pyramides : les enfants dessinent des triangles au crayon gris pour représenter leurs pyramides puis ils les peignent. L'adulte peut intervenir pour dessiner la perspective que l'élève peindra avec la même peinture légèrement plus foncée. On peut aider les enfants les plus en difficulté en leur peignant le contour assez épais et ils se chargent du remplissage.

 

b) les palmiers : pour le tronc, utiliser une petite spatule à colle ou juste une languette en carton et peindre en faisant des traces successives avec le bord de la spatule que l'on frotte sur 1 cm environ en changeant un peu l'orientation de la spatule à chaque trace.

Pour les feuilles, déposer une ligne de peinture assez chargée puis avec un cure-dent ou le bout d'un petit pinceau, partir de la ligne et tracer de petits traits en tirant la peinture au-dessous du trait puis au-dessus.

c) le soleil : utiliser un bouchon en liège et tamponner du rouge et du jaune pour qu'ils se mélangent.

 

d) le Nil : demander à l'enfant de tracer une ligne pour faire le fleuve, soit en bas de feuille comme ci-contre, soit en partant d'un point au milieu de la feuille comme ci-dessus.

L'adulte (ou l'enfant s'il le peut) double le trait pour créer l'effet de perspective. Puis l'enfant peint en utilisant du bleu et éventuellement un peu de blanc pour ajouter des nuances.

 

On peut envisager d'autres éléments de décor selon les compétences des enfants : nuages, papyrus au bord du fleuve...

étape 2 : le ciel et le sable

On va utiliser de petits vaporisateurs et de l'encre colorée bleue et jaune-orangée.

Installer un cache avec un carton ou une feuille épaisse pour marquer la ligne d'horizon et protéger le reste de la feuille.

Mouiller la partie à peindre avec une éponge à peine essorée.

Vaporiser l'encre partout et laisser l'eau diffuser et faire des effets de couleur. 

Essuyer les éléments de décor peint avec un papier absorbant pour limiter la coloration par l'encre.

Recommencer avec l'autre couleur pour la deuxième partie de la feuille (pour éviter les bavures, il vaut mieux attendre que la première partie soit sèche, mais on peut enchaîner les deux si un adulte aide ou en séchant au sèche-cheveux).

étape 3 : éléments de décor

On peut ensuite ajouter des éléments de décor selon le matériel dont on dispose en classe, le format du tableau et les compétences des enfants :

  • gommettes
  • tampons coloriés ensuite
  • tampons ou pochoirs peinture
  • dessins coloriés ensuite
  • coller la feuille sur une feuille plus grande qui va faire un cadre que l'on peu remplir de petits graphismes
  • ...

Écrire commentaire

Commentaires : 0