mobile de Munari

Les mobiles sont des objets fort utiles tant pour stimuler la vue des bébés. Ils permettent de partager un moment d'éveil avec bébé dès les premières semaines, mais aussi de l'occuper quelques minutes pour permettre à la personne qui le garde d'effectuer une tâche de courte durée à proximité.

 

Le mobile de Munari est composé de motifs géométriques noirs et blancs et d'une boule qui reflète la lumière. L'ensemble respectant des proportions qui rendent le mobile harmonieux à l’œil.

Les motifs noirs et blancs et la lumière captent incroyablement l'attention du bébé qui, après les premières semaines où il suivra simplement les formes du regard, se mettra à gazouiller de plaisir pendant plusieurs minutes en observant le mouvement fluide du mobile.

 

Ce mobile est pensé pour être adapté à la vue des bébés de 3 semaines à 3 mois.

 

NB : dans l'esprit Montessori le mobile est simplement accroché sur le portique pour que l'enfant observe le mouvement "naturel" des formes (pas de mécanisme qui le fait tourner). 

le matériel

Avec un petit peu de matériel de récup et du temps, il n'est absolument pas nécessaire d'acheter un onéreux mobile du commerce estampillé "Montessori", on peut fabriquer le mobile de Munari pour presque rien.

 

Il vous faudra :

- du fil de pêche 0,25 (pour l'effet flottant, mais n'importe quelle ficelle fine peut faire l'affaire)

3 baguettes en bois (ou des branches fines et assez droites ramassées dans la nature)

- du canson ou du carton de récup

- une boule transparente

- de la peinture ou un feutre noir (indélébile de préférence)

- de la peinture blanche (ou à défaut du blanco), sauf si on utilise du papier déjà blanc

 

NB :

* l'idéal est d'utiliser de la peinture acrylique pour l'effet couvrant (qui permettra de ne faire qu'une seule couche).

* si on utilise du fil de pêche, il faudra prévoir de la super glue ou un pistolet à colle pour bien fixer les fils sur les baguettes en bois.

Schéma de montage extrait de l'ouvrage : 


les étapes

1. Tracer les formes dans le carton, en fonction du diamètre de la boule transparente (voir schéma ci-contre). Les découper.

2. Peindre ou colorier les parties noires (puis les parties blanches si votre carton n'est pas blanc).

3. Quand les formes sont bien sèches, faire un petit trou pour passer le fil de pêche.

4. Fixer le fil de pêche.

 

5. Facultatif : peindre les baguettes (la grande en blanc, la moyenne en noir, la petite rayée).

 

6. Monter le mobile.

C'est l'étape la plus complexe si on est seul. Donc si possible profitez de la présence de quelqu'un pour finaliser le mobile. Sinon j'ai utilisé du scotch pour faire des fixations provisoires et déplacer petit à petit les suspensions jusqu'à obtenir les alignements indiqués sur le modèle en pointillés.

J'ai commencé par le bas du mobile et je suis allée en remontant.

Avec du fil de pêche (qui glisse) il est nécessaire de mettre un point de colle à l'endroit de la fixation sur la baguette.

Écrire commentaire

Commentaires: 0