mettre en valeur les "gribouillages"

Les élèves qui ne cherchent pas à représenter quelque chose quand ils dessinent ou commencent juste à le faire peuvent être très productifs car ils passent souvent très rapidement d'une feuille à l'autre. Ou au contraire ils le sont très peu car le passage sur feuille n'est pas facile pour eux. Dans tous les cas on se retrouve avec des feuilles remplies de dessins "gribouillages" et de peintures "patouillages" qu'on peut conserver telles quelles mais que l'on peut aussi utiliser pour confectionner un grand tableau de façon à obtenir un objet esthétique qui mettra en valeur les parties les plus "jolies" des feuilles. Les tableaux ainsi fabriqués peuvent être remis aux enfants en fin d'année comme on remet le travail de l'année aux enfants qui travaillent sur cahiers/fiches. Ils peuvent aussi être réalisés comme cadeaux de fête des mères/des pères pour des élèves qui ne sont pas en mesure de réaliser les petits bricolages habituellement proposés à cette occasion.

NB : Les propositions de cet article sont en grande partie issues de pinterest, les autres sont des photos de tableaux que j'ai réalisés dans ma classe.

un point sur le matériel

Pour coller du papier à grammage assez faible, j'utilise des roller de glu qui permettent de coller proprement, sans débordement de colle, et surtout sans que le papier gondole.  Le souci c'est qu'en utilisant ce type de roller, c'est forcément l'adulte qui applique la colle car ce n'est pas facile à utiliser. Mais le rendu est vraiment meilleur. Sur mon catalogue il n'y a que des rollers UHU comme ci-contre. Ils collent bien, mais souvent le ruban dévie de la roulette d'application et impossible de le remettre dans l'axe et le roller est fichu, ce qui occasionne beaucoup de gaspillage. Si jamais vous avez d'autres marques testées à me proposer je suis preneuse!

Pour le support, on peut prendre deux options suivant le budget dont on dispose et suivant ce qu'on souhaite faire. On peut acheter des châssis entoilés qui offrent un rendu plus "classe". Sinon on peut simplement utiliser du carton de récupération.

Pour le carton, on le recouvre d'abord de Gesso pour apprêter le support puis de peinture.

La peinture acrylique brille et est beaucoup plus couvrante, mais elle tâche. On peut obtenir le même résultat avec plusieurs couches de gouache que l'on vernit ensuite, ça ne tâche pas, mais c'est plus long à faire.

Ensuite on peut utiliser des accroche-tableaux adhésifs (à renforcer par de la super glue selon la taille du tableau) à placer au dos afin de rendre le tableau facile à accrocher.


découper des formes et assembler

formes plus ou moins abstraites



intégrer dans un motif


avec des perforatrices à motif


peindre

avec une réserve ou dans un gabarit


Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Ayleen & Kyban (vendredi, 08 juin 2018 18:26)

    Beaucoup de bonnes idées comme toujours ! Merci :)

  • #2

    Cécile (dimanche, 30 septembre 2018 20:47)

    J'aime beaucoup cette idée !
    Merci !