Feu de contrôle du niveau sonore

Le bruit sous toutes ses formes (objets, voix, chaises,...) reste un problème dans beaucoup de classes et particulièrement en CLIS :

  • le travail par groupes de niveaux fait que l'enseignant n'est pas avec tous les élèves et doit donc choisir entre s'interrompre dans son activité ou laisser faire quand les élèves en travail autonome sont trop bruyants,
  • le travail avec des AVS qui aident les enfants en leur parlant peut créer un bruit de fond qui incite les enfants à ne pas être silencieux,
  • les enfants souvent agités ou exités ont du mal à contrôler longtemps leur voix et leurs manipulations (feuilles, trousses, cahier, objets,...) sur le plan du volume sonore,
  • les enfants ont du mal à se repérer et à bien différencier leurs comportements et leurs attitudes selon les activités (groupe classe, sous-groupes, travail individuel, activité ludique, activité d'apprentissage,...).

 

C'est pourquoi j'ai mis en place l'an dernier un système d'affiches qui met en lien les différentes activités de la classe et le "comportement sonore" qui est attendu de l'élève. Ainsi nous avons un support visuel auquel les enfants peuvent se référer pour chaque moment de la journée.

 

Mais restait le problème fondamental qui se pose avec tous les enfants mais qui est exacerbé avec les élèves en CLIS : accepter les remarques de l'enseignant et les prendre en compte.

En effet, les enfants se sentent souvent comme aggressés quand je leur fais des remarques et le prennent très mal, soit parce qu'ils sont blessés, soit parce qu'ils fonctionnent en réaction contre l'autorité. De plus, pour ceux qui sont capables d'écouter mes demandes, se pose ensuite le problème de les appliquer dans la durée car ils les oublient en général au bout de quelques minutes.

Certes ce sont des choses qui se travaillent, mais le problème se posant de façon permanente, il me semblait plus utile de rester sur les apprentissages (déjà difficiles à mettre en oeuvre) et de trouver un moyen de gérer les problèmes de bruit qui n'iterrompe pas nos activités. Voilà pourquoi une fois encore un outil qui soit une médiation entre mes demandes et l'élève me semblait nécessaire.

 

C'est ainsi que j'ai décidé après plusieurs années à lorgner sur le Feu de contrôle du volume sonore de chez Pichon de l'acheter malgrè son coût assez élevé (environ 70 euros sur le catalogue).

Points positifs :

  • le fait que ca soit une machine qui "dise quand ça ne va pas" dépersonnalise totalement les "remarques", ca fonctionne très bien pour qu'il n'y ait pas de contestations ou de colères,
  • les élèves sont rentrés dans le jeu immédiatemment et, dès la première utilisation, ont observé le feu à chaque bruit qu'ils faisaient pour vérifier si ça ne passait pas au orange,
  • une sanction étant attachée au fait qu'un élève déclenche un feu rouge, les enfants font hyper attention, ce qui est un soulagement incroyable notamment en fin de journée où le volume devenait incontrôlable,
  • on peut mettre un réglage moyen pour toutes les activités où on peut faire du bruit (arts plastiques, jeux, temps collectifs) qui fait que les élèves ne sont pas particulièrmenet attentifs au feu et ne se stressent pas puisqu'ils peuvent faire du bruit, mais garder le feu allumé permet d'éviter les débordements ponctuels,
  • le fait de pouvoir régler très facilement le niveau sonore accepté de façon discrète permet que les élèves ne sachent pas en le regardant sur quoi est réglé le feu : on peut ainsi, suivant les journées et son état de fatigue, régler le feu à des niveaux différents pour une même activité.

Points négatifs :

  • la notice n'est pas très détaillée,
  • il n'y a aucun moyen de savoir si la batterie a fini de charger ou où elle en est sauf à la fin,
  • le réglage sur "silence" ne fonctionne pas, si les élèves chuchottent, le feu ne se déclenche pas, il faut en fait décaler d'un cran tous les réglages pour obtenir le niveau voulu et il est donc impossible d'utiliser le feu pour le silence absolu. Vraiment dommage !
  • la notice annonce des aimants dans l'appareil permettant de le fixer sur le tableau, ils n'y sont pas... !?
  • le feu est léger et étant une tour il peut basculer facilement, il faut donc faire relativement attention à l'endroit où on le pose si on veut éviter une catastrophe.
Flèche vers le haut

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    anneso (dimanche, 09 septembre 2012 17:35)

    On en avait un dans la cantine a Baton Rouge ;)