Des évaluations au projet individuel... : un petit tour des documents en CLIS

"Qu'est-ce qu'on met et dans quel document en CLIS ? Comment faire pour que ça ne prenne pas des heures à rédiger ?" Ce sont des questions qui ont été posées l'autre jour sur le forum EDP et je me suis rendue compte qu'en effet ce sont des choses qui m'avaient énormément posé problème et pris de temps à la rentrée lors de mes premières années en CLIS.

Seulement voilà, toute réponse est forcément très personnelle et liée à sa façon de faire classe. De plus il n'est pas si évident d'expliciter ce qui relève finalement plus d'un cheminement intellectuel entre ses supports de travails que d'arguments théoriques documentés.

Mais après coup j'ai pensé que si j'avais eu des exemples sur lesquels réfléchir, tout cela m'aurait peut-être pris moins de temps à mettre en place...

Voici donc là où j'en suis en cette année 2014, un fonctionnement bien différent de mes débuts, qui évolue chaque année, et qui continuera certainement de changer au fil de mes rentrées.

En espérant que ces quelques pistes pourront faciliter le cheminement de ceux qui cherchent quelques balises par ici.

1) J'ai construit au fil du temps une progression qui va de la PS au CE1 en gros. Elle est la plus détaillée possible, par matières. Cette progression s'enrichit et se modifie au fil de mes lectures théoriques, des discussions avec les collègues, des expériences que je vis en classe... (Elle est ici.)

2) A partir de cette progression j'ai monté des évaluations de rentrée qui correspondent à chaque sous compétence (bon ce n'est pas tout à fait fini et ça change tout le temps...). L'idée étant d'évaluer la compétence une fois en "manipulation" ou à l'oral avec moi et une fois en autonomie (donc en général à l'écrit).

Durant la première période de l'année, je fais passer les évals aux nouveaux élèves. Je pars du début et je monte en difficulté jusqu'à ce qu'ils n'y arrivent plus sans aide. Pour les anciens, je ne fais pas passer la totalité, je sélectionne des parties en fonction de ce que je sais déjà d'eux, de ce que je veux vérifier, de ce que je me dis qui n'était peut-être pas acquis à 100% avant l'été.

(Elles sont ici.)

3) J'ai préparé une matrice de projet individuel qui reprend les compétences par matière, groupées pour chaque sous-domaine en une dizaine ou une quinzaine de "stades". J'utilise des couleurs pour chaque stade, c'est plus visuel ensuite quand je réutilise les documents.

Dans une partie "évaluations de rentrée", je sélectionne les compétences acquises et supprime les autres. Je rajoute des annotations pour préciser un peu si nécessaire.

Dans une partie "projet pour l'élève", où les mêmes groupes de compétences étaient copiés, je sélectionne le ou les groupes de compétences qui succèdent au dernier groupe acquis par l'élève : les compétences à acquérir cette année qui sont les compétences du stade suivant. De la même façon je détaille ou je rajoute des notes si besoin.

(La matrice est ici.)

4) Je monte mes groupes : les élèves qui en sont à apprendre les compétences d'un même stade (donc ceux qui ont les mêmes couleurs) dans une matière sont dans le même groupe.

 

5) Je fais des choix, j'essaye de rester zen, je me dis que je ne peux pas laisser telle ou telle chose de côté ou faire seulement une séance de cela par semaine, je crise, je m'arrache les cheveux, je pleure, je crie,... J'essaye de monter un emploi du temps cohérent en fonction des présences des élèves. (Un exemple ici.)

Et quand tout ça est fini, normalement ça devrait tourner ! ... Mais...

Je connais mieux les nouveaux et je vois des amélioration à faire, j'ai un collègue qui change sont emploi du temps et donc un horaire d'inclusion et tout tombe à l'eau, c'est l'hiver et en fin d'après-midi on est fatigués et on ne peut plus faire de grosse leçon, un centre qui change l'heure de prise en charge d'un élève et de nouveau tout l'emploi du temps qui s'écroule,... etc.

Ce qui reste le plus compliqué en CLIS pour moi, contrairement à ce que les collègues de l'ordinaire pensent en général, ce n'est pas de gérer les "crises" des enfants, c'est d'arriver à créer des conditions d'apprentissage dans lesquels eux et moi on se sente bien en gérant tous les paramètres horaires et matériels qui ont peu à voir avec la didactique en soit... Et tous ces documents sont devenus avec le temps des repères qui me permettent de retrouver mon chemin quand je me sens perdue au milieu du nombre de paramètres à prendre en compte.

Flèche vers le haut

Écrire commentaire

Commentaires : 8
  • #1

    ritamoutarde (vendredi, 01 août 2014 14:47)

    C'est très clair je comprends bien ta façon de fonctionner. Bravo pour ce travail! Je vais méditer tout cela...

  • #2

    Ophélie (samedi, 02 août 2014 15:03)

    Merci beaucoup !
    j'y travaille, je vais comprendre et réussir cette année en clis :)

  • #3

    la fouine en clis (samedi, 09 août 2014 14:03)

    Coucou, pas simple de te retrouver (pour moi...) vu qu'il n'y a pas de lien entre ton pseudo et le nom de ton blog et que tu n'es pas une "ekla...." ! ( ton blog n’apparaît pas qd on clique sur ton pseudo) . Mais alors sache que je trouve ton blog super complet, que je t'ai déjà piqué tes éval et ta trame de PI ;-) Une mine d'or à ciel ouvert ! Bonne suite de vacances !

  • #4

    Tampopo (samedi, 09 août 2014 14:18)

    Coucou la fouine ! Tu voulais me retrouver par où en fait ???
    Contente si tu as trouvé ton bonheur, je t'ai piqué plein de trucs aussi ;)
    Bon mois d'aout !

  • #5

    la fouine en clis (samedi, 09 août 2014 17:10)

    ben pour ceux qui ont un blog ekla..., qd tu cliques sur leur avatar, ça te dit s'ils ont un blog et ça te donne l'adresse. Toi, vu que tu as une autre plateforme, ça dit que tu n'as pas de blog.

  • #6

    LAURENCE (jeudi, 17 septembre 2015 19:13)

    BONJOUR, super ton site plein d'idées je suis en IME et j'ai aussi beaucoup de niveaux...
    Je n'arrive pas à ouvrir la matrice du projet individuel...Merci.

  • #7

    zyta (mercredi, 21 octobre 2015 11:17)

    Bonjour,je suis de passage en CLIS cette année(plutot RASED au départ :)
    et...ta dernière réflexion me fait VRAIMENTdu bien: c'est vrai que ce ne sont pas les crises des enfants le plus dur,mais c'est de gérer les changements même minimes,d'organisation
    Et c'est plus que vrai que c'est quelque chose de totalement invisible pour les collègues!

  • #8

    Liloo (dimanche, 06 novembre 2016 12:42)

    Bonjour, bravo pour ton site magnifique et très inspirant.
    Je suis en enseignante en classe externalisée d'une ESMS.
    J'ai autant de niveau que d'élèves!
    Je n'arrive pas à ouvrir la matrice du projet individuel...!?
    Un grand merci!!