Ateliers libres

Le dernier créneau de la journée est un créneau difficile en général dans toutes les classes. Et quand on se retrouve avec un gros groupe de "petits" pour lesquels la journée est très très longue, ce créneau peut vite devenir assez abominable. C'est ce que j'ai vécu récemment : ils sont fatigués et irritables, je suis fatiguée et irritable et je n'ai plus la force d'animer une leçon ou une activité de groupe et nous avons tous besoin de calme et plus très envie de travailler...

C'est en parcourant le site de Zaubette que j'ai trouvé une idée pour ce créneau difficile : des ateliers autonomes. Ainsi chacun est occupé, le cadre est maintenu puisqu'ils ne sont pas non plus libres de jouer ou s'occuper à leur guise, et comme les activités sont individuelles et ne nécessitent pas de parler l'ambiance est relativement sereine et ne sollicite pas trop ni les élèves ni les adultes.

J'espère étoffer le nombre d'ateliers proposés et offrir des évolutions au fil de l'année soit en augmentant la difficulté, soit en variant les thèmes, afin de maintenir l'intérêt des enfants et de les faire progresser sur les compétences travaillées.

Quelle organisation ?

Les ateliers sont rangés dans un meuble à tiroirs comme sur la photo ci-dessus. Au moment du début du créneau chaque élève va choisir un tiroir et le ramène à sa place pour réaliser l'activité. A la fin du créneau il remet tout dans le tiroir et va le replacer dans le meuble. Le début et la fin du créneau sont ainsi assez fluides et les élèves autonomes pour prendre et reposer les ateliers.

J'ai préparé les ateliers petit à petit et lancé l'activité quand j'ai eu 3 ou 4 ateliers possibles de plus que le nombre d'élèves maximum présents sur ce créneau.

Quelles activités ?

Ma volonté étant de proposer des activités calmes et autonomes mais qui ne soient pas non plus juste "occupationnelles" j'ai cherché des idées parmi le matériel que j'avais déjà en classe et parmi les compétences que je pensais devoir faire travailler aux élèves mais pour lesquels je ne trouvais jamais le temps car elles me semblaient un peu secondaires.

Voici quelques pistes :

  • les activités de développement de la motricité fine
  • les activités de développement/affinage de compétences utiles : découpage, collage, coloriage...
  • les jeux de réussite individuels type tangram, puzzles... vers lesquels les enfants ne se tournent pas toujours d'eux-mêmes quand ils ont du temps libre
  • le matériel pour dessiner et les modèles de dessin pas à pas
  • le matériel pour bricoler avec du papier : ciseaux crantés, perforatrices...

 

 

 

Atelier libre : tangram

Les jeux de type tangrams sont intéressants à plusieurs titres pour faire progresser les élèves. Ils permettent de travailler des compétences transversales qui pourront être utiles dans de nombreuses situations d'apprentissage par la suite :

  • concentration, persévérance
  • méthode par essais-erreurs, organisation et planification, élaboration de stratégies, résolution de problèmes
  • développement de la mémoire visuelle
  • analyse visuelle d'une forme qui permet de travailler les compétences visuo-spatiales et visuo-constructives
  • si on verbalise avec l'enfant : nom des formes géométriques, découvertes de leurs propriétés et du vocabulaire pour en parler
  • motricité fine et perception de l'espace par la manipulation des formes : orientation, sens, retournements...
Lire la suite 0 commentaires