Emploi du temps individuel avec pictos

Voici un emploi du temps simplifié et avec pictos qui s'inspire des emplois du temps "à scratch" qu'on trouve en référence sur de nombreux sites de ressources matérielles pour aider les enfants avec TED. L'idée est qu'on prépare pour l'enfant tout le déroulement de son temps à l'école avec des pictos alignés. On les retire ensuite au fur et à mesure que les différents temps sont passés. L'élève peut ainsi anticiper sur le déroulement de sa journée, repérer combien il reste d'activités avant la fin du temps d'école, repérer les événements importants pour lui : savoir quand il va retrouver ses parents ou quand il sera temps d'aller manger, etc.

L'objectif de ce support est à la fois de permettre un meilleur repérage du déroulement du temps d'école et également d'atténuer voire de faire disparaître les angoisses liées à la longueur de la journée de classe.

 

Au niveau de la forme, j'ai volontairement choisi un habillage avec de petits animaux car c'est un thème qui attire en général beaucoup mes élèves de tout petit niveau qui ont besoin de ce type d'emploi du temps.

 

Quant à la mise en place, il arrive qu'un élève de la classe soit responsabilisé pour aller à chaque fois s'occuper de retirer les cartes des activités passées avec l'élève concerné par l'emploi du temps. Sinon c'est l'AVS ou moi-même qui nous en chargeont (dans ce cas là avec plus ou moins de régularité, selon les journées que nous passons !).

 

NB : cliquer sur les images pour les avoir en taille d'origine.

Le support sur lequel on fixe la bande de scratch ou d'aimant et une petite boîte en bas.
Le support sur lequel on fixe la bande de scratch ou d'aimant et une petite boîte en bas.


Flèche vers le haut

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    val (lundi, 28 octobre 2013 14:40)

    merci pour cet article, j'ai moi même des élèves "petit niveau" comme tu les décris, vu que je travaille en IME.... je vais tester tes etiquettes des la rentrée des vacances!
    Merci pour ton travail et ton partage

  • #2

    Tampopo (lundi, 28 octobre 2013 14:59)

    Oui je sais que c'est pas une terminologie idéale... Mais c'est pas facile de trouver un mot neutre... Si quelqu'un a une idée je prends !

  • #3

    Agnès L (mercredi, 25 février 2015 22:06)

    Bonjour, merci pour votre site! Je suis tombée dessus en cherchant des fuches pour aider mon fils autiste de 5 ans à préparer sa rentrée au CP... J'aime beaucoup votre emploi du temps, je vais surement essayer de mettre en place qq chose comme ça. Juste une réflexion par rapport à ce que vous avez ecris plus haut: vous êtes en CLIS et vous n'avez pas vraiment le temps de vous "occuper" des élèves aux niveaux plus faibles? Je vous écris ça parce qu'on m'a vendu la CLIS comme l'endroit parfait pour mon fils, car on y sera capable de l'accompagner en adaptant les méthodes à sa pathologie... J'ai refusé, et j'ai imposé un passage en CP normal... merci pour votre site en tous les cas.

  • #4

    Tampopo (mardi, 24 mars 2015 15:19)

    Bonjour Agnès,
    En effet, malheureusement, vous le savez, notre société française n'est pas bien outillée pour accompagner les enfants en situation de handicap, et l'école n'y fait pas exception... A mon grand regret !
    Quoi qu'on tente te faire, quelle que soit l'investissement personnel de l'enseignant,... une classe est toujours soumise au bon vouloir de la mairie dont elle dépend pour son matériel et à l'éducation nationale pour son fonctionnement.
    Alors oui, dans ma classe, je n'ai pas un budget qui me permette d'acheter du matériel adapté pour les enfants qui ne sont pas ou peu scolaires (l'an prochain je ne pourrai acheter que des cahiers et des stylos, même pas de peinture... alors ne parlons même pas de "jeux" ou matériel de manipulation...). Je n'ai pas toujours une avs compétente pour me seconder. Je n'ai pas de solution quand un élève entre "en crise" que de le garder en classe alors que cela ne fait que l'angoisser davantage et perturbe tous les autres enfants. Je n'ai pas chaque année un groupe d'élèves qui fonctionne car les écarts de niveaux sont trop grands, ou certains élèves attendent une orientation/une place en IME,...
    Tout cela fait que même en CLIS, on n'est pas toujours outillé ou aider pour prendre au mieux en charge les enfants.
    Ceci dit, pour les enfants qui en ont besoin, le fait d'avoir une enseignante, spécialisée qui plus est, pour une dizaine d'élèves, est toujours profitable par rapport à la situation dans une classe de 30 élèves. Après, chaque enfant est différent, a des besoins différents, et l'une ou l'autre des situations peu s'avérer profitable ou terrible selon les cas.