le projet individuel de l'élève

Les vacances de la Toussaint, les derniers jours de soleil, les paysages d'automne, et... la rédaction de ces satanés projets individuels qui nous empêche d'en profiter !

La rédaction des projets individuels des élèves d'ULIS peut s'avérer très, très longue, surtout quand on ne sait pas quoi écrire et qu'il faut trouver des choses à dire au fur et à mesure. La solution la plus simple est donc d'avoir des choses à dire, la rédaction va plus vite et surtout, le projet individuel n'est plus une vulgaire paperasse qu'on entassera avec les autres pour pouvoir la ressortir le jour de l'inspection, mais un véritable outil de travail pertinent et utile.

Pourquoi et comment ?

Rédiger un projet individuel précis et solide me permet de cerner l'élève avec exactitude pour lui proposer un travail vraiment adapté à son cas particulier.

Je recueille d'abord toutes les données "administratives" que je dois connaître et qui me permettent de mieux appréhender l'élève à travers son histoire : comment a-t-il vécu ? Comment est-il arrivé en CLIS ? De quelles intégrations a-t-il bénéficié ? Où est-il pris en charge ? Ces informations pratiques peuvent éviter de faire de gros impairs, genre proposer une intégration en lecture CP alors que l'enfant a déjà fait un CP et une année d'intégration en CP en plus. Une troisième fois, même s'il ne sait toujours pas lire, ça ne semble pas être la bonne solution,...

Je note ensuite les résultats de mes évalutions de rentrée pour me faire une idée du niveau global et du niveau dans chaque matière de l'élève.

A partir de ces résultats, j'utilise ma progression pour savoir ce que doit travailler l'élève pour progresser par rapport à là où il en est. Pour chaque compétence que je note que nous allons travailler, je réfléchis également aux aides spécifiques dont va avoir besoin l'élève, pour les avoirs en tête ou pour les transmettre aux personnes qui vont les mettre en oeuvre (AVS, enseignant intégrant, éduc,...).

Enfin je définis des priorités pour cet élève. En ULIS, on est limité par le temps de présence à l'école et l’hétérogénéité du groupe, il va donc en général être impossible de tout travailler, il faut faire des choix. Je prends mes décisions en fonction de ce que je connais de l'élève, de la concordance de ses besoins avec d'autres élèves pour travailler dessus avec plusieurs élèves, des aides extérieures qu'il reçoit déjà en prise en charge, etc.

Après, j'utilise les projets individuels de tous les élèves pour bâtir mon projet de classe :

  • les groupes de travail : en fonction des besoins communs,
  • les projets thématiques : en fonction des compétences moyennes de la classe,
  • l'emploi du temps : je choisis de faire certaines activités plutôt que d'autres en fonction des compétences des élèves (par exemple je ne fais pas chant quand les 3/4 de la classe ont un langage "type dysphasie", ni étude de la langue quand je n'ai aucun élève lecteur, mais je fais des temps de relaxation si la classe est explosive ou je travaille la catégorisation quand je vois que c'est une compétence difficile pour presque tous, etc.), et aussi je choisis de placer certaines activités à certains moments en fonction des enfants qui sont présents en classe et en ont ou n'en ont pas un besoin urgent,
  • les rituels : il y a quantité de rituels possibles dans une journée de classe, on aimerait bien les faire tous mais on limité dans le temps, les projets individuels me permettent de faire mon choix, par exemple je ne fais pas de coloriage de mandala si j'ai une classe hyper calme, ou je fais des rituels de vocabulaire quand j'ai suffisamment d'élèves qui comprennent quand on leur parle, etc.
  • ...

Tout ce qui se passera en classe sera décidé en fonction des points communs et des différences entre les projets individuels des élèves.

La forme 2015

Le but étant toujours de gagner du temps, le projet individuel "vierge" doit pouvoir être rempli rapidement une fois les renseignements recueillis et les évaluations terminées.

Il est donc déjà en partie rédigé partout où cela est possible à l'aide des résultats possibles aux évaluations et des profils que j'ai pu trouver dans des ouvrages théoriques.

Toute la partie évaluation est rédigée en couleur. Il me suffit de supprimer les phrases qui ne correspondent pas à l'élève (avec quelques petites modifications ou petits compléments à apporter parfois). Je me retrouve ainsi avec une ou deux phrases de couleur pour chaque compétence.  Il est alors facile de former mes groupes : j'apparie ensemble les élèves qui ont des couleurs identiques.

Par ailleurs, tout le début du projet (partie administrative) peut-être copié-collé chaque année quand on garde les mêmes élèves plusieurs années en faisant juste les petites modifications nécessaires rapidement.

Quand à la réactualisation du projet en cours d'année (pour ma part je le fais vers février), il suffit de copier-coller également ce qui a été rédigé pour le premier semsestre au niveau des objectifs et de modifier uniquement ceux sur lesquels l'élève a évolué si il y a eu une évolution significative.

 

NB : il est nécessaire de revoir légèrement la mise en page à la fin de façon à ce que les cellules du tableau soit bien placées dans les pages une fois toutes les phrases qui ne concernent pas l'élève retirées.

Télécharger
Projet individuel vierge
Projet individuel 2015.docx
Document Microsoft Word 215.6 KB

Ouvrages où j'ai emprunté les profils de lecteurs et d'élèves :


La forme 2016

Après avoir fonctionné plusieurs années avec la matrice de projet individuel précédente, j'ai souhaité changer pour essayer de gagner encore plus de temps sur ce document qui me prenait jusqu'ici 2 à 3 heures de rédaction par élève.

Je pensais que c'était possible car il y avait des moments où je recopiais sur le projet individuel des parties d'autres documents (fiches de renseignements, progressions,...) et je me disais que je devrais bien pouvoir trouver un moyen d'éviter ce temps perdu en copier-coller.

Par ailleurs, comme j'utilise aussi le projet individuel de l'élève comme support de communication avec les structures de soins et avec les collègues qui incluent les élèves, un lissage esthétique et synthétisant me semblait utile.

 

Les suppressions et modifications

Renseignements administratifs

J'ai supprimé pour plus de lisibilité toutes les informations que l'on peut retrouver sur sur la fiche de renseignements remplie en début d'année par les parents (qui est de toute façon présente dans le dossier de l'élève)  et qui n'est pas directement utile à la réflexion sur le projet de l'élève (type adresse, numéros de téléphone, etc.).

NB : il faut en plus sinon avoir pensé à récupérer toutes les fiches de renseignements et autres documents pour les emmener à la maison pendant les vacances, ce que j'oubliais toujours.

 

Parcours scolaire

Je conserve un tableau synthétique qui permet de visualiser d'un coup d’œil le parcours scolaire de l'élève et son parcours au niveau des intégrations. C'est pour moi, et pour les collègues je pense, une bonne façon de mettre en perspective les points forts et difficultés d'un élève.

Suivis

Je conserve également un tableau récapitulant les différents suivis dont a pu bénéficier l'élève et ceux en cours, ce qui me semble aussi intéressant pour mieux cerner l'élève.

 

Bilan des évaluations de rentrée

J'utilise une partie de texte pré-tapé pour le bilan où je n'ai plus qu'à sélectionner ce qui est adapté pour l'élève puis je note des points plus spécifiques au niveau des points forts/points faibles et des priorités qu'il me semble devoir travailler cette année. J'ai donc ici apporté un changement important en détaillant moins les résultats que j'ai déjà sur la fiche des résultats d'évaluation de l'élève.

 

Aides spécifiques à apporter à l'élève

Un tableau pour moi et surtout pour les AVS pour se rappeler des actions à mettre en place pour palier les difficultés spécifiques de chacun dans sa vie d'élève.

Le projet pédagogique : le grand changement

La rédaction ou le recopiage des objectifs pour l'année était auparavant très longue, fastidieuse. Et si la réflexion menée à ce moment-là était utile pour la mise en place des groupes et des objectifs d'apprentissage, le document produit était par la suite peu fonctionnel et je ne le ressortais pas pendant l'année.

J'ai donc cherché une solution pour garder les avantages d'une réflexion à ce sujet tout en combinant les choses pour n'avoir qu'un seul document clair et fonctionnel pour toute l'année scolaire.

 

De là est venue l'idée d'utiliser mes tableaux de progression en surlignant d'une couleur ce qui était acquis aux évaluations de rentrée, d'une autre couleur en cours d'année ce qui a été acquis, et en fin d'année d'une troisième couleur ce qui a été travaillé mais non acquis. 

Ainsi le document sert à la fois de bilan des évaluations de rentrée, de projet de groupe, de progression, de suivi des progrès et de bilan de fin d'année.

 

Comme j'avais de toute façon prévu de revoir mes progressions avec les nouveaux programmes, j'ai tenu compte de l'idée de m'en servir pour le projet individuel pour que la forme s'y prête bien.

 

La fin du projet individuel de l'élève qu'est le projet pédagogique et donc constituée de tableaux de progressions par paliers, surlignés comme décrit ci-dessus.

La matrice du projet à télécharger :

NB : polices Lobters et Cabin

Télécharger
Projet individuel 2016.docx
Document Microsoft Word 6.1 MB

Pour les tableaux de progressions, ils sont en cours de rédaction, vous pouvez les trouvez ici.

 

L'avantage de ce système c'est que vous pouvez utiliser directement vos propres progressions si vous en possédez déjà.


Écrire commentaire

Commentaires : 9
  • #1

    ptitejulie (dimanche, 23 septembre 2012 21:40)

    Je suis impressionnée (comme d'hab!)!Brillante ton idée de couleurs et ce doc en tant que tel. Dis moi, ça fait combien de temps que tu bosses en CLIS? Ca me tente mais je me sens incapable de pondre des docs aussi intelligents!
    Autre question: Combien de temps passes-tu sur les évals, et surtout comment sais-tu lesquelles leur faire passer au départ? Je vais avoir un bon groupe d'élèves en grosse difficulté au milieu de mes cp et je voudrais les cerner au mieux pour les aider puis les orienter au mieux, mais je ne sais pas trop comment je vais organiser ça dans ma classe...
    Bon, tu peux me répondre dans quelques jours, hein! Là t'as le droit de te reposer un peu quand même, t'es pas obligée de répondre à toutes mes questions...

  • #2

    Tampopo (dimanche, 23 septembre 2012 22:41)

    Merci beaucoup pour le commentaire très sympa !
    C'est ma 5ème rentrée en CLIS.
    Pour les évals j'ai vu que tu avais trouvé tes réponses sur l'article en question.
    Sinon pour gérer tes élèves en difficulté, c'est difficile pour moi d'imaginer un fonctionnement avec une classe ordinaire dans les pattes en même temps, mais peut-etre en fonctionnant en ateliers sur une partie de ton horaire de lecture ?

  • #3

    Lu (mercredi, 23 octobre 2013 15:43)

    Bonjour,

    Juste un grand grand merci ! Je suis en CLIS depuis le début de l'année, c'est la première fois, je suis remplaçante, je ne sais pas qd reviendra la titulaire, je vais donc me lancer dans les projets individualisés et je te remercie de partager tes trames... Un boulot d'une grande qualité ! Bonnes vacances
    Lu

  • #4

    anne (mercredi, 26 mars 2014 14:39)

    Bravo! Je suis impressionnée par ce travail gargantuesque! C'est exactement ce que je cherchais, j'étais perdue pour la fabrication de mes progressions, je ne voyais pas par où commencer. Tu m'as permis d'avoir une trame claire et adaptable en effet à chaque élève selon leurs compétences...
    Merci beaucoup pour ce partage!

  • #5

    Cyril (jeudi, 28 août 2014 16:08)

    Un grand merci ! Je suis cloué à mon ordinateur depuis ce matin et je suis impressionné par ton travail. Une véritable mine d'or ce partage !

  • #6

    LC (mercredi, 29 octobre 2014 00:54)

    Super boulot!
    Merci
    Je vais l'adapter à un élève de Gs signalé Mdph.

  • #7

    Audrey (mercredi, 14 octobre 2015 15:19)

    Un grand merci pour ce travail très fastidieux que tu rends beaucoup plus abordable !!!

  • #8

    Sarah (lundi, 28 mars 2016 19:18)

    Merci pour le partage de ton travail, c'est grâce à des collègues comme toi que le métier peut évoluer, grâce à la collaboration et à l’entraide, merci encore!

  • #9

    1976 verts (samedi, 29 octobre 2016 20:44)

    Super, merci pour ces partages qui nous facilitent la vie!
    en plus en modifiable c'est le pompom!
    Merci